Pour se faire, le cadre, la confiance et la qualité de présence et de bienveillance du thérapeute sont quelques uns des ingrédients essentiels à ce que cette rencontre soit possible. Selon les personnes et les situations, j'utilise différents modèles thérapeutiques, le Travail de Byron Katie restant pour moi mon modèle de prédilection.

Byron Katie rappelle souvent que le Travail est une méditation. Dans le contexte du Travail, je définirais la méditation comme une pratique consistant à se poser en soi dans un espace suffisamment calme et bienveillant pour pouvoir observer, sentir, accueillir (comme on aimerait le faire avec un enfant en souffrance) ce qui émerge en soi. Cette capacité d'observer sans réagir (défense/attaque/fuite/paralysie) est essentielle à tous les processus de guérisons psychiques et physiologiques. Et le thérapeute/facilitateur, dans la mesure où il a une expérience et une pratique importante et régulière, favorise, par sa propre présence, la capacité de l'autre à rester ancré dans cet espace intérieur propice au Travail.

Vidéo très interessante où Cyrulnic parle des notions de :

- vérité et de folie (on pourrait lui ajouter le terme de confusion)

"Tout ce qu'on m'expliquait n'était pas des explications convaincantes.... ça ne me correspondait pas." 50 sec

"La certitude est une folie normative, folie sociale... il n'y a pas une Vérité [...] dès l'instant où il y a une vérité, on est dans la folie".

"La folie (confusion dans une moindre mesure) découle d'une normativité imposée à tout le monde qui empêche l'expression des personnalités" 3min20

"Ce qui marche le mieux, c'est la simplicité" 2min20

- créativité

"La normativité empêche la créativité"

"C'est toujours le marginal qui innove"

"Il y a eu des millions de morts car on a accepté une idée sans le recul"  12min

Vidéo où Christophe André parle de la vie intérieure :

L'émission se termine avec ces très beaux mots de François Cheng: 

"Creuser la profondeur du dedans,

c'est affronter les défis du dehors,

Plus on gravit la transcendance sans nom,

plus on appréhende en soi le sans-fond." 

Vidéo très interessante où Cyrulnic parle de la notion de mémoire traumatique :

- la physiologie du traumatisme :

de l'importance du langage qui régule le fonctionnement de l'amygdale.

"le cortisol monte sans arrêt

les cellules sont avides de cortisol gonflent éclatent avec atrophie du système lymbique. 

- de la modification de la mémoire :

29 min : de l'importance de l'écriture. 

"Ils sont dépossédés de leur monde intime. lorsqu'il écrivent, ils redeviennent sujet de leur monde". 

34 min : biologie de la solitude : le stress de la mère altère le développement du cerveau de l'enfant.

Psychologue – psychothérapeute, psychologue

Thibaut de Noblet

Psychologue-Psychothérapeute

12 rue Séré Depoin, Pontoise 

 06 16 15 07 96

Psychologue Pontoise, psychothérapies individuelles et de couple

psychologie psychologue psychothérapie cabinet de psychologie Pontoise